Les anciens cadres de l’ETG relaxés

Les anciens cadres de l’ETG relaxés

Pascal Dupraz, son fils Julian et l’ancien président Joël Lopez étaient jugés devant le tribunal correctionnel de Thonon.

Ils étaient poursuivis pour « altération frauduleuse de la vérité et usage de faux en écriture ». La nouvelle direction du club les soupçonnait notamment d'avoir antidaté des documents. L'ETG devra également verser 2.500 euros à Pascal Dupraz en réparation d'une procédure jugée abusive à son encontre.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *