Prison : toujours pas de solutions

Prison : toujours pas de solutions

Le conflit s’enlise entre les gardiens de prison et le Gouvernement.

Les négociations de mardi ont une nouvelle fois échoué. L’enveloppe de 30 millions d’euros proposée n’est pas suffisante pour améliorer la situation. Conséquence : le mouvement se poursuit dans les prisons de Bonneville, Chambéry et Aiton. C’est le 10eme jour de mobilisation. Les entrées et sorties seront donc une nouvelle fois bloquées mercredi. Les gardiens demandent des mesures pour pouvoir exercer leur métier dans un cadre plus sécurisé.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *