Les manipulateurs en radiologie en colère

Les manipulateurs en radiologie en colère

Ces professionnels de santé ont protesté jeudi devant l’entrée de l’hôpital de Chambéry.

Les manipulateurs en radiologie de Savoie ont rejoint le mouvement national des hôpitaux. Ces professionnels de santé dénoncent le manque de reconnaissance de leur profession. Ils sont pourtant essentiels à de nombreux services hospitaliers, comme la radiothérapie, la médecine nucléaire, au bloc opératoire ou encore en IRM. Pourtant, cette profession, qui nécessite 3 ans d’étude, est mise de côté. Tout comme les autres personnels des hôpitaux, les « manipulateurs radio » manquent d’effectifs et n’ont pas de bonnes conditions de travail. Les patients en imagerie doivent attendre 2 ou 3 mois avant d’avoir un rendez-vous. Alors que les députés haut-savoyards ont réagi il y a quelques jours aux annonces du plan santé du gouvernement, de leur côté les élus savoyards restent silencieux notamment à la question des primes.


Bastien Biolay, manipulateur en radiologie médicale à l’hôpital de Chambéry nous l'explique.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *