La Savoie se défend sur le foyer du Sapin de Jarsy

La Savoie se défend sur le foyer du Sapin de Jarsy
Le tribunal correctionnel de Chambéry avait requis de la prison ferme pour la direction de l'établissement lors du procès en 2018.

Le département revient sur sa responsabilité dans cette affaire des maltraitances.

 Le département de la Savoie affirme s'être mobilisé dès les premiers signalements de maltraitrance d'enfants. Il réagit suite à la diffusion d’un reportage de « Zone Interdite » sur les défaillances de l’aide sociale à l’enfance. Dans cet épisode, l’émission met en cause le département d’avoir agi tardivement sur les maltraitances au sein de l’établissement en 2011.

Le département affirme s’être mobilisé dès les premiers signalements. Il a en effet fait retirer provisoirement les enfants du foyer et saisi la justice. Une inspection est alors menée mais ne permet pas de confirmer les faits signalés. Quatre ans plus tard, une nouvelle inspection conduit à la fermeture définitive du foyer en février 2015.

Selon le département, c’est l’association en charge du lieu d’accueil qui est entièrement responsable.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *