Woody Allen: rattrapé par son passé

Woody Allen: rattrapé par son passé

.

Avant d’épouser sa fille adoptive Soon-Yi Previn, Woody Allen a entretenu une relation avec Christina Engelhardt, un mannequin âgé de 16 ans à l’époque, qui vient de livrer de nombreux détails à propos de leur histoire.

La réputation de Woody Allen en matière de femmes a toujours été plus ou moins tumultueuse. Après avoir partagé la vie de Mia Farrow avec qui il a eu une fille, Dylan, qui l’accuse aujourd’hui elle aussi d’abus sexuels, le réalisateur a épousé Soon-Yi, la fille adoptive de Mia Farrow qu’il a lui-même élevée. Mais du temps de son mariage avec l’actrice, Woody Allen a notamment entretenu une relation avec un mannequin… de 16 ans, alors qu’il en avait 41. Si le réalisateur comptait sur cette conquête pour garder le silence, elle vient de le briser dans une interview à la presse américaine.

Christina Engelhardt dévoile les détails et les dessous de leur relation et admet avoir fait parvenir son numéro à Woody Allen au début de leur histoire. Après être entrés en contact, les ex se sont fréquentés durant huit années, période durant laquelle l’ex-mannequin de 59 ans aujourd’hui  « pensait être spéciale » pour le cinéaste. Jusqu’au jour où il lui présente sa « petite amie » Mia Farrow : « Je ne voulais pas du tout être au milieu de tout ça, et pourtant je n’ai pas trouvé le courage de me lever et de partir, poursuit-elle. « L’idée de ne pas avoir Woody dans ma vie me terrifiait. » Et c’est ainsi que leur relation a continué, parfois à trois avec Mia, dans une ambiance spéciale qu’elle réalise aujourd’hui : « On appréciait notre compagnie mutuelle. Elle était belle et gentille, il était charmant et séduisant, et j’étais sexy et de plus en plus à l’aise dans ce jeu. […] Ce n’est qu’après que cette relation a été terminée que j’ai vraiment eu le temps de penser à quel point c’était tordu lorsque nous étions ensemble… Et à quel point je n’étais qu’un jouet.  » Un récit glaçant auquel le principal intéressé n’a pour l’heure toujours pas réagi.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *