Jean Dujardin avoue que le tournage de "Un gars, Une fille" était un "enfer" !

Jean Dujardin avoue que le tournage de "Un gars, Une fille" était un "enfer" !
Crédit photo - Un gars, une fille (France 2)

Alors que les aventures de Chouchou et Loulou ont rythmé le quotidien des français entre 1999 et 2003, le bonheur n'était pas vraiment au rendez-vous pendant le tournage

Jean Dujardin a bien changé depuis Un gars, une fille ! Maintenant marié à Nathalie Péchalat, l'acteur français enchaîne les films et les succès en France mais aussi à l'international. À l'affiche du troisième volet de la saga OSS intitulé Alerte rouge en Afrique noire, Jean Dujardin revient sur son ressenti lors du tournage de la série Un gars, une fille

C'était l'enfer ! 

C'est pour cela qu'à la troisième saison, on a négocié des voyages et des extérieurs, après trois ans de cuisine et de salle de bains. Quand, en une journée, tu fais trois épisodes dans un pieu et que tu rentres te coucher le soir chez toi, je peux te dire que tu ne trouves pas le sommeil tout de suite.

L'acteur français explique être passionné de sensations fortes et d'adrénaline, deux choses qui lui ont cruellement manqué pendant les 5 saisons de la série diffusée sur France 2. Loin de l'agent spécial OSS 117 ou des aventures de Brice, Jean Dujardin incarnait un homme banal bien loin des travers d'Octave à qui il prête ses traits dans 99 francs