L’état de catastrophe naturelle à Bellegarde

L’état de catastrophe naturelle à Bellegarde

Du 5 janvier au 9 mars derniers, de la neige et de fortes pluies avaient engendré de nombreux glissements de terrain.

La circulation des trains entre Culoz et Bellegarde avait d’ailleurs dû être interrompue. Les sinistrés ont 10 jours depuis le 3 novembre pour  déclarer leurs bien endommagés ou détruits à leur assurance.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *