De nouvelles pièces dans l'affaire du faux médecin

De nouvelles pièces dans l'affaire du faux médecin

La décision sur la libération conditionnelle de Jean-Claude Romand a été reportée.

Il avait été condamné en 1996 à la perpétuité pour le meurtre de sa femme, ses enfants et ses parents. La justice devait se prononcer venderdi, une nouvelle audience a été demandée.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *