Une entreprise uginoise à la barre d’Albertville

Une entreprise uginoise à la barre d’Albertville

Elle a été entendue vendredi pour détournement et escroquerie.


Elle aurait détourné 400 000 euros d’argent public. La société spécialisée dans le bâtiment a abandonné à plusieurs reprises ses commandes de chantiers. L’entreprise est également poursuivie pour blanchiment et banqueroute. La procureure a requis une peine de prison avec sursis et d’une amende de 100 000 euros pour les deux gérants. Le jugement sera rendu le 6 novembre prochain.