La colère des bus persiste à Chambéry

La colère des bus persiste à Chambéry

Après le mouvement de grève en début de semaine dernière, les tensions ne se sont pas apaisées.


Malgré les échanges imposés par le Grand Chambéry entre les salariés et la société Keolis, exploiteur du réseau, la CGT Transports Urbains Chambéry fait part de son mécontentement dans un communiqué. Elle dénonce les mensonges de la direction, mais également le refus de tout dialogue. Le syndicat prévient alors de son intention de continuer à lutter pour leurs revendications et dénoncer les dérives de gestion de la société.