Le télétravail des frontaliers est prolongé

Le télétravail des frontaliers est prolongé
Photo d'illustration

Les accords amiables passés entre la France et la Suisse connaissent une nouvelle prolongation, cette fois-ci jusqu’à la fin de l’année au lieu du 15 novembre prévu initialement.


Ces accords permettent ainsi aux frontaliers placés en télétravail de ne pas avoir d’impact sur leur pays d’imposition et de cotisations sociales. De son côté, le sénateur haut-savoyard Cyril Pellevat souhaite aller plus loin. Il a déposé une proposition visant à permettre aux frontaliers de travailler davantage de jours à domicile une fois la période de crise sanitaire terminée.