Le rappel des reblochons Chabert est étendu

Le rappel des reblochons Chabert est étendu

Les autorités sanitaires enquêtent sur le décès suspect d’un enfant.

Il s’agit de savoir s’il a été causé par le reblochon soupçonné d’être contaminé par la bactérie E.coli. Selon Santé Publique France, 14 enfants âgés de 1 à 5 ans sont inclus dans l’investigation. 6 d’entre eux ont été infectés par une même souche de la bactérie après avoir consommé le reblochon incriminé. Du reblochon produit sur le site de Cruseilles de l’entreprise Chabert. Les marques Chabert, Le Tartiflard, et des marques de distributeurs sont concernés par le rappel.