Dépistage systématique de la Covid 19 à l'Aéroport Lyon Saint-Exupéry

Dépistage systématique de la Covid 19 à l'Aéroport Lyon Saint-Exupéry

Pour les voyageurs en provenance de 16 pays.

Pour les voyageurs en provenance de 16 pays.

Depuis le samedi 1er août, à l’aéroport Lyon-Saint Exupéry, un dépistage systématique est réalisé auprès de toutes les personnes revenant d’un pays où circule activement le virus de la Covid-19.

Vendredi 24 juillet dernier, le Premier ministre Jean Castex annonçait une série de mesures visant à freiner la propagation du virus en France, alors que les indicateurs de suivi de l’épidémie montrent une hausse de l’incidence, notamment en Auvergne-Rhône-Alpes. Parmi ces mesures, la mise en œuvre dans les aéroports internationaux de France, d’un dépistage systématique pour tous les voyageurs revenant de 16 pays où la circulation du virus de la Covid-19 est jugée particulièrement active.

Ainsi, depuis le samedi 1er août, la réalisation d’un test virologique par RT-PCR (prélèvement à l’aide d’un écouvillon nasal) avant l’entrée sur le territoire national, devient obligatoire pour tous les passagers âgés de plus de 11 ans et selon les conditions              suivantes :

Les voyageurs en provenance des pays pour lesquels il existe une possibilité de réaliser un test avant départ devront présenter à l’embarquement un résultat de test RT-PCR SARS CoV2 négatif datant de moins de 72 heures. Il s’agit des voyageurs en provenance des pays suivants :

Etats-Unis, Emirats arabes unis, Bahreïn, Panama.

- Les voyageurs en provenance des pays pour lesquels il n’existe pas de possibilité de réaliser un test avant départ devront réaliser un test à l’arrivée avant d’entrer sur le territoire national. Il s’agit des voyageurs en provenance des pays suivants : Afrique du Sud, Koweït, Qatar, Israël, Brésil, Pérou, Serbie, Algérie, Turquie, Madagascar, Inde, Oman.

En Auvergne-Rhône-Alpes, la mise en œuvre d’un centre de dépistages au sein de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry est pilotée par la Préfecture du Rhône et l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes, avec l’appui de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *