Le vaccin anti-grippal pour les victimes d'AVC

Le vaccin anti-grippal pour les victimes d'AVC

Selon France AVC 74, ce vaccin est vital pour les personnes qui ont été victimes d'un AVC.

C'est la journée mondiale de l'AVC. En Haute-Savoie, un quart des moins de 60 ans a été victime d’un accident vasculaire cérébral. Encore méconnus du public, les signes avant-coureurs de l’AVC, détectés dans les heures qui suivent, permettent de sauver des vies. Prise en charge à temps, cette attaque cérébrale peut être traitée efficacement avec des traitements de pointe comme la thrombolyse. La paralysie d’un membre, l’aphasie, c’est-à-dire la difficulté à s’exprimer correctement ou encore la perte partielle de la vue sont des signes déterminants de la pathologie. En cette période de pandémie et de crise sanitaire, ces signes sont d’autant plus difficilement perçus.

En Haute-Savoie, près de 13 000 personnes ont été victimes d’un AVC, dont la moitié est originaire du Bassin annécien et l’autre du Genevois et du Chablais.

Philippe Levasseur, le président l’association France AVC 74.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *