Une boulangère en grève de la faim dans l'Ain

Une boulangère en grève de la faim dans l'Ain
Photo d'illustration

Elle se bat depuis plus d’une semaine dans le but d’obtenir un titre de séjour pour son apprenti, un jeune Guinéen de 20 ans.

Elle doit rencontrer ce mercredi un député à ce sujet. De son côté, la préfecture a précisé qu’elle réexaminerait le dossier compte-tenu de la promesse d’embauche. Un autre boulanger à Besançon avait déjà obtenu gain de cause pour garder son apprenti dans l’entreprise après une grève de la faim.