Les gérants de boite de nuit restent prudents

Les gérants de boite de nuit restent prudents
Photo d'illustration

Alors que les discothèques peuvent rouvrir le 9 juillet dans la région et partout en France, les gérants des établissements sont plutôt frileux.


Le gouvernement a annoncé lundi la réouverture des boites de nuit après plus de 15 mois de fermeture sans aucune perspective pour les gérants de ces établissements. Quelques conditions sont imposées : la présentation à l’entrée d’un pass sanitaire, attestant d’une vaccination complète ou d’un test négatif de moins de 48 heures, et une capacité d’accueil réduite à 75%. Le port du masque ne sera en revanche pas obligatoire.

Une reprise qui réjouit les professionnels du secteur et surtout les gérants des boites de nuit, même s’ils restent inquiets face aux contraintes imposées par le protocole sanitaire.

Par ailleurs, les concerts avec le public debout seront à nouveau autorisés à partir du 30 juin, toujours dans une limite de jauge de 75% en intérieur, et 100% en extérieur.

Clément Kamara, le gérant du Boombox Club à Annecy :