Le chantier du Lyon Turin recherche de la main d’œuvre

Le chantier du Lyon Turin recherche de la main d’œuvre

D’ici à 2030, date de l’ouverture prévue du tunnel, 2 000 à 2 500 personnes seront nécessaires sur environ 37 métiers différents pour construire l’ouvrage.

Ce jeudi, un job dating avait lieu au phare de Chambéry, mais le secteur du BTP est en tension. Difficile de trouver des ouvriers en quantité avec des compétences bien spécifiques au tunnel et surtout dans une région qui connait quasiment le plein-emploi. Hier, ce sont près de 250 candidats qui ont participé à ce premier job dating.