Habitat : une famille dans l'impasse à Argonay

Habitat : une famille dans l'impasse à Argonay
Le sol et les murs rongés par les moisissures

Ce jeune couple et leurs deux jeunes enfants vivent dans un logement "indigne" et n'arrivent pas à se reloger malgré leurs démarches.

Des moisissures qui retapissent les murs, des portes et des fenêtres mal isolées qui laissent circuler l’air froid, ou des flaques d’eau dans les placards... Voici quelques exemples de la dure réalité d’une famille à Argonay depuis 6 ans. Si le couple a averti la propriétaire des insalubrités du logement, en deux ans, aucun travaux n’a été réalisé.

Une situation qui ne peut plus durer puisque leur petit dernier, un jeune garçon de 3 ans qui souffre d’asthme sévère, a été hospitalisé la semaine dernière aux services de réanimation d’Annecy après de nouvelles crises.

Cette famille, aux revenus très modestes, a entamé des procédures pour pouvoir quitter cet appartement mais leur dossier n’est pas considéré comme prioritaire. Pourtant, selon l'Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL), « les autorités administratives ont l’obligation d’intervenir pour faire cesser les situations d’habitat indigne dont elles ont connaissance. »

Si vous êtes vous-même bloqué dans un logement indigne ou insalubre, vous pouvez en avertir la préfecture de votre département.

Quentin, 27 ans et père de famille, témoigne sur sa situation à Argonay.