La réouverture des cols se poursuit en Savoie

La réouverture des cols se poursuit en Savoie
photo d'illustration

Après le Mont-Cenis et le Cormet de Roselend, c’est au tour du Petit Saint-Bernard de laisser passer les automobilistes et les motards.

Après 11 jours de travaux de déneigement, le col situé à 2 188 mètres d’altitude, sera de nouveau praticable à partir de 11h vendredi matin. Le col du Petit Saint-Bernard relie la Vallée française de la Tarentaise à celle d’Aoste en Italie. Cette réouverture sera aussi l’occasion d’organiser une fête franco-italienne. On rappelle que le coût d’entretien annuel des cols s’élève entre 8 et 10 millions d’euros, alors que leur déneigement coûte entre 150 000 et 300 000 euros.