Rebond dans l'affaire du drame à Annecy

Rebond dans l'affaire du drame à Annecy

Le septuagénaire qui a abattu une psychologue dans son cabinet rue Carnot pourrait être lié à une affaire d’abus sexuels.


L’homme de 75 ans, domicilié à Chambéry, doit être entendu ce vendredi par la juge d’instruction en charge du dossier. Selon les éléments de l’enquête, l’individu n’était pas un patient de la victime et ne présente aucune pathologie mentale. Selon la procureure, les motifs de l’homicide seraient en lien avec un signalement envisagée par la psychologue qui suspecte l’homme d’abus sexuels sur mineure. L’enquête se poursuit.